Céline Gay naturopathe, Naturopathe à Waldighoffen

06 07 11 15 48
Disponible de 9h à 18h30
 

Céline Gay naturopathe, Naturopathe à Waldighoffen

 
Disponible de 9h à 18h30
 
06 07 11 15 48
 
Céline Gay naturopathe
à Waldighoffen (dans le Haut-Rhin)

La phytothérapie

Phytothérapie à Waldighoffen (68640)

La phytothérapie désigne l’usage des plantes à des fins thérapeutiques et est fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels.

Ce mot vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner.

L’usage des plantes pour soigner des maladies est mentionné dans des textes sumériens datant du IIIe millénaire av. J.-C.

En médecine classique, les fabricants pharmaceutiques extraient le principe actif des plantes pour en faire des médicaments. En phytothérapie, la plante est utilisée en partie (racines, feuilles, fruits) ou entière, sous plusieurs formes :

- l’infusion : déposer la plante dans l’eau au moment de l’ébullition et la laisser reposer sous un couvercle pendant le temps indiqué (entre 10 minutes et une heure selon les plantes).

- la décoction : mettre des petits morceaux de plante à bouillir pendant 10 à 30 minutes selon la plante.

- la macération : laisser la plante macérer dans un liquide froid comme l’eau, l’alcool, l’huile ou le vinaigre pendant plusieurs heures et boire le mélange filtré.

- l’inhalation : verser de l’eau bouillante sur les plantes pour en respirer les vapeurs plusieurs fois par jour.

- le gargarisme : la plante est utilisée dans un liquide tiédi destiné à rincer l’arrière-gorge et que l’on recrache ensuite.

Mais également sous forme :

  • D’extraits fluides (les EPS – Extraits de Plante Standardisé).
  • De teintures mères.
  • De poudre renfermée dans des gélules.
  • De poudre compressée sous forme de comprimés.

A cela s’additionnent 2 autres « méthodes » que je conseille très fréquemment, il s’agit de la gemmothérapie et l’aromathérapie.

La gemmothérapie est une pratique thérapeutique à base de bourgeons et de jeunes pousses d’arbres et arbustes. La méthode consiste à faire macérer ces bourgeons dans un mélange d’alcool et de glycérine et a été mise au point par le docteur Pol Henry dans les années 1950, et s'est développée depuis cette période.

Elle a pour principales qualités de :

- Régénérer les organes affaiblis. Elle permet de limiter le vieillissement prématuré des organes, de contrer des processus morbides dans le corps et de remédier à des affections aigües ou chroniques.

- Drainer les organes engorgés. Elle aide le corps à limiter les engorgements, les toxines, les fatigues, et participe à plus de fluidité, moins de pollutions internes et à un meilleur fonctionnement des organes.

- Apporter une meilleure vitalité générale. Elle réduit la sensibilité aux maladies, virus et bactéries ; dynamise nos défenses naturelles ; améliore la santé physique et mentale ; limite le vieillissement des tissus et apporte une forme de jouvence.

L’aromathérapie consiste à employer les composants chimiques les plus subtils des plantes médicinales, souvent volatils et extrêmement puissants que l’on appelle les huiles essentielles. Elles ont en effet des effets d’une puissance largement supérieure à celle des plantes dont elles sont issues.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

L’huile essentielle est la fraction odorante volatile extraite des végétaux. Il s’agit d’un concentré de nombreuses molécules synthétisées par les plantes pour se défendre contre les agressions de l’environnement, aussi bien contre les agents physiques (l’ardeur du soleil notamment) que contre les agents biologiques (bactéries, virus, champignons, insectes, vers…). Odeur et volatilité vont souvent de pair. Pour qu’une molécule ait une odeur, il faut en effet qu’elle puisse diffuser faiblement dans l’air. L’aromathérapie exploite les propriétés naturelles des huiles essentielles pour un usage thérapeutique.

Les huiles essentielles étaient autrefois appelées « essences », terme qui désigne en fait la substance présente dans la plante et que l’on extrait généralement par hydro-distillation, c'est-à-dire par entraînement à la vapeur, qui est le procédé le plus utilisé.

Le reliquat du produit de distillation est l’eau florale (ou hydrolat). Elle ne contient pas tous les principes actifs présents dans l’huile essentielle et ceux qui s’y trouvent sont de toute façon très dilués. L’eau florale constitue une alternative intéressante, plus douce, notamment pour les jeunes enfants ou les femmes enceintes.

Newsletter

Restez informé de l'actualité de Céline Gay en laissant votre email ici : 

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.